Sophrologue psycho-énergéticienne ~ Vallon Pont d'Arc et Aubenas

56237488 373002933306803 821078024781824000 n

Allégorie de la perte

  • Par geamelin
  • Le 03/04/2019
  • 0 commentaire

Chaque période difficile, inconfortable est toujours là pour nous repositionner sur notre axe.

Nous semblons avoir perdu notre chemin alors que nous réalisons, souvent au moment le plus sombre, que nous sommes le chemin. C'est là que tout s'éclaire et que tout fait sens. Nous le savons pourtant, intimement, mais nous l'oublions de temps à autre. Nous ressentons la perte, la misère et la tristesse. Nous nous débattons même dans ce marasme, trouvant des prétextes futiles à nos états d'âme, jouant à cache cache avec le réel. Allant même jusqu'à nous perdre en invectives de toutes sortes. 

Et puis, au détour d'une carte symbolique, le message nous apparaît. Clair, vif et tranchant. Rien de ce que nous vivons n'est là pour nous diminuer, mais au contraire pour nous augmenter et nous faire grandir, encore et encore. Inlassablement et douloureusement même, tant que nous opposons des résistances à ce qui est.

Nous apprenons, au fil du temps et des expériences, à apprivoiser ces instants de perte, de renoncement, de courants contraires et de désillusions.

Peu à peu, avec beaucoup d'amour et de patience, ils se font de plus en plus doux et nous déposent nous et nos bagages, avec une infinie délicatesse à l'endroit où nous sommes censés être, au plus profond de notre âme. C'est là, quelque peu écorchée, que nous reprenons la danse effrénée de la VIE. C'est là que notre souffle se confond avec notre destinée, cardiaque, intense et puissant.

Nous continuons alors notre route, guérie et aguerrie, avec ce profond sentiment de gratitude chevillé au corps.

 

Image choisie : carte du Chaman de la perte ( Oracle des chamans de John Matthews et Will Kinghan)